Prochaines étapes

Alors que le Canada développe et met en œuvre le mouvement Sport pour la vie, la littératie physique gagne en importance.

Les sports individuels et les groupes de sports visent à créer des programmes destinés aux jeunes enfants ou à adapter leurs programmes existants à cette clientèle. Pour la première fois depuis de nombreuses années, les écoles et les organisations sportives emploient un langage commun et une approche commune.

Cette collaboration doit s'étendre; les centres d'éducation préscolaire, les garderies, les écoles, les loisirs communautaires et le sport doivent travailler ensemble pour créer la toute première génération d'enfants canadiens à posséder la littératie physique.

Pour faire changer les programmes, les parents doivent se renseigner sur la littératie physique et le développement à long terme de l'athlète, recueillir des informations sur les programmes dans les écoles et les communautés, et être prêts à prendre la parole lors des réunions parents-enseignants et des assemblées d'organisations de sport mineur afin de promouvoir les changements qu'ils veulent voir.

Étape 1 : Lire et comprendre ce que sont le mouvement Sport pour la vie et la littératie physique. Utilisez ce site pour plus d'information, ainsi que les sites web Actif pour la vie et EPS Canada.

Étape 2 : Dans la Trousse de lobbying des parents pour la littératie physique, utilisez les feuilles  « Questions à poser  » afin de recueillir des informations sur le programme au centre d'éducation préscolaire, à l'école, au centre de loisirs communautaires ou de sport mineur de votre enfant.

Étape 3 : Recrutez d'autres parents concernés par le sujet afin que vous ne soyez pas seul dans vos démarches. Réunissez-vous en groupe et parcourez les renseignements que vous avez recueillis – discutez de ce qui pourrait devoir être modifié.

Étape 4 : En groupe, décidez de ce que vous voulez voir changer –  concentrez-vous sur deux ou trois éléments clés seulement (par exemple : l'attribution d'un temps spécifique chaque jour pour le développement des habiletés motrices fondamentales dans un centre d'éducation préscolaire, l'accroissement du temps accordé au développement des habiletés et à la pratique dans un programme de sport mineur, la distribution équitable du temps de jeu entre tous les participants à un programme de loisirs, etc.)

Étape 5 : Prenez un rendez-vous avec le directeur de l'école, l'entraîneur ou le responsable du programme. Essayez d'éviter que la réunion se tienne avant ou après une pratique, ou quand il y a beaucoup d'enfants autour, puisque vous voulez toute l'attention de la personne que vous allez rencontrer.

Étape 6 : Assurez-vous que le responsable que vous rencontrez comprend que vous voulez l'aider à faire ce qui est mieux pour les enfants – que vous souhaitez travailler avec lui ou elle pour apporter des améliorations.

Étape 7 : Définissez clairement ce que vous voulez comme résultat – concentrez-vous sur l'action à accomplir, et non pas sur ce qui est mauvais dans la situation actuelle.

Étape 8 : Quittez la réunion avec une compréhension claire des prochaines étapes à accomplir de la part du responsable, et le délai dans lequel les changements seront apportés. Prenez un autre rendez-vous plus tard pour revoir les changements sur lesquels tout le monde s'est mis d'accord. Offrez de l'aide, et respectez votre engagement.

Étape 9: Si vous n'arrivez pas à un accord  – alors il pourrait être temps d'envisager  de transférer votre enfant dans un autre programme.