S’entraîner à s’entraîner

Au stade S’entraîner à s’entraîner, les jeunes athlètes ont besoin de développer leur base aérobie et  renforcer leurs habiletés spécifiques au sport. Vers la fin de ce stade, ils doivent se concentrer sur la force et le système anaérobie alactique. Il est nécessaire, à ce stade, d’augmenter les heures d’entraînement pour maintenir le potentiel à long terme de chaque athlète.

La tranche d’âge qui définit le stade S’entraîner à s’entraîner se base sur le début et la fin approximatifs de la période de croissance à l’adolescence. En général, cette période se situe entre 11 et 15 ans chez les filles et entre 12 et 16 ans chez les garçons.

À ce stade, les athlètes sont prêts à renforcer leurs habiletés et tactiques spécifiques au sport. Il s’agit aussi d’un stade propice au développement de la forme physique.

Le stade S’entraîner à s’entraîner est un stade critique pour les athlètes. Ils peuvent être dotés d’un talent particulier, jouer pour gagner et faire de leur mieux, ils doivent tout de même allouer plus de temps au progrès de leurs habiletés et de leurs capacités physiques qu’aux compétitions officielles. Pour optimiser leur potentiel à long terme, gagner devrait demeurer au second plan.

Cette approche est cruciale pour le développement à long terme des meilleurs athlètes et des participants à vie.

Pour s’assurer que leur programme suit les ratios entraînement-compétition adéquats, tout comme les lignes directrices de la conception des entraînements et des objectifs compétitifs de chaque stade de DLTA, les entraîneurs et les parents devraient consulter le plan de DLTA conçu par leur organisme national de sport.

>> Apprenez-en plus sur le stade S’entraîner à s’entraîner