En apprendre plus sur le stade Apprendre à s’entraîner

Le stade du DLTA Apprendre à s’entraîner est le stade le plus important dans le développement des habiletés sportives spécifiques. Il représente une période critique d’adaptation accélérée à l’entraînement des habiletés et du contrôle de la motricité fine. C’est aussi la période où les enfants aiment mettre en pratique leurs habiletés et voir leur progrès.

La poussée de croissance rapide et soudaine

Le stade Apprendre à s’entraîner se termine au début de la poussée de croissance rapide et soudaine. Elle perturbe la coordination et le contrôle de la motricité, compliquant ainsi l’apprentissage et le développement de nouvelles habiletés sportives.

La spécialisation

Il est encore trop tôt pour la spécialisation dans les sports à spécialisation tardive bien que certains enfants peuvent avoir une préférence pour un sport en particulier. Pour optimiser le développement à long terme de leurs capacités athlétiques, ils ont besoin de participer à de nombreuses activités, soit au moins 2 ou 3 sports différents dans l’année.

Davantage d’entraînement que de compétition

Bien que la plupart des enfants aiment la compétition, le stade Apprendre à s’entraîner devrait se concentrer avant tout sur l’entraînement et la pratique des habiletés – et non sur la victoire. 70% du temps devrait être consacré à la pratique et au maximum 30% à la compétition officielle. (Les activités d’entraînement en vue de compétitions sont comprises dans les 70% du temps d’entraînement.)

Se concentrer sur l’apprentissage des habiletés

C’est le moment de développer et de perfectionner toutes les habiletés motrices fondamentales et d’apprendre l’ensemble des habiletés sportives. Le cerveau atteignant sa maturité et complexité, il est alors plus facile de développer des compétences plus pointues.

Avantage du développement tardif

Les enfants qui ont un développement tardif (ceux qui commencent leur puberté plus tard que les autres) ont un avantage en matière d’apprentissage des habiletés puisque leur stade Apprendre à s’entraîner dure plus longtemps. À long terme, ils peuvent souvent devenir meilleurs en sport puisqu’ils profitent d’une plus longue période pour se perfectionner.

Inconvénient du développement tardif

Toutefois, les enfants ayant un développement précoce sont plus souvent sélectionnés que ceux ayant un développement tardif puisque les entraîneurs et les parents se fient aux résultats des compétitions. Il est important que les organismes sportifs permettent à ces derniers d'avoir la même chance de s'entraîner et de progresser afin qu’ils ne soient pas ignorés ou exclus du vaste réservoir de talents.

Une variété de sports et d’activités physiques

Au moment où ils atteignent ce stade, les enfants ont une très bonne idée des sports qu’ils préfèrent. Leur enthousiasme et leur sentiment de réussite personnelle devraient être encouragés. Il est important de pratiquer au moins 2 ou 3 sports à différentes saisons de l’année. Les enfants ne devraient pas s’en tenir à un seul sport par année.

L’entraînement de la flexibilité, de l’endurance et de la force

C’est un moment important pour travailler la flexibilité. L’endurance et la force devraient être développées pendant les matchs, les relais et les exercices individuels de musculation plutôt que par l'entraînement physique structuré.

>> Apprenez-en plus sur la prochaine stade du DLTA: S’entraîner à s’entraîner