En apprendre plus sur le stade S’amuser grâce au sport

Le stade S’amuser grâce au sport est le deuxième des trois stades cruciaux du DLTA dans le développement de la littératie physique. Si les enfants ne parviennent pas à développer leur littératie physique avant la croissance soudaine qui arrive à la puberté, leur capacité à développer des habiletés sportives sera plus limitée à un âge plus avancé et dans leurs stades d’entraînement et de développement.

Évidemment, cela aura un impact sur le désir de pratiquer une activité physique durant toute la vie et limitera les occasions de se former en tant qu’athlète.

Les enfants au stade S’amuser grâce au sport sont principalement motivés par le désir de s’amuser. Bien qu’ils puissent participer à des sports de compétition, ils sont beaucoup moins concernés par les résultats que par le fait de s’amuser, d'être avec des amis et de développer une solide estime de soi.

Les enfants à ce stade améliorent leurs habiletés motrices fondamentales par le biais de programmes bien structurés. Le développement des habiletés devrait se faire par l’entremise d’une combinaison de jeux non structurés dans des environnements sécuritaires et stimulants, et des cours de qualités enseignés par des professeurs/leaders/entraîneurs dans des programmes structurés offerts par les écoles, les centres sportifs communautaires et les programmes sportifs pour les jeunes.

À cet âge, les enfants ne devraient pas se spécialiser dans un seul sport, à mois qu’ils ne participent à un des quelques sports à spécialisation hâtive reconnu (ex. : gymnastique, patinage artistique, plongeon).

S’ils ont un sport préféré, ils peuvent le pratiquer 2 ou 3 fois par semaine, mais ils devraient aussi participer à d’autres sports et activités physiques au moins 3 ou 4 fois par semaine.

À cet âge, les enfants ont une bonne notion de ce qui est « juste » et devraient être initiés aux règles et à l’éthique du sport. Les règles de base, les tactiques, la prise de décision et l’éthique du sport peuvent alors être introduites.

Éléments à considérer :

  • La vitesse des mains et des pieds peut être particulièrement bien développée à ce stade, tant chez les garçons que chez les filles. Plus tard dans la vie, la vitesse peut être considérablement compromise si la période critique de son développement n'a pas été réussie. 
  • C’est l’âge idéal pour que les enfants participent à une variété de sports. Ils devraient être encouragés à participer à des activités terrestres, aquatiques et sur la glace/neige à différents moments de l’année.
  • Il est important que tous les enfants, y compris ceux ayant un handicap, maîtrisent les habiletés motrices fondamentales avant l’introduction des habiletés spécifiques au sport.
  • La force, l’endurance et la flexibilité doivent être développées par la participation à des matchs et des activités amusantes plutôt que par un régime d’entraînement soutenu.
  • Les enfants doivent apprendre à « lire » les mouvements et à prendre des décisions judicieuses durant les matchs.

>> Apprenez-en plus sur la prochaine stade du DLTA: Apprendre à s'entraîner