Plus sur le stade Vie active

Le stade de DLTA Vie active fournit des opportunités de pratiquer le sport et  des activités récréatives pour tous les Canadiens, tout au long de leur vie. À ce stade, il existe deux cheminements possibles dans le sport et l’activité physique : 

La compétition à vie, où les participants ne sont pas nécessairement destinés à se rendre aux Olympiques, à des Coupes du monde ou à Wimbledon, mais souhaitent tout de même participer à des compétitions de niveau relativement élevé dans des ligues sportives communautaires ou régionales.

En forme pour la vie, où les participants ne planifient pas du tout de se rendre aux Olympiques, à des Coupes du monde ou à Wimbledon, et ne souhaitent pas non plus participer à des compétitions de niveau communautaire ou régional. Ils veulent simplement développer et maintenir leur forme physique à l’aide d’activités physiques récréatives agréables. 

Les participants au stade Vie active sont desservis principalement par les clubs sportifs communautaires, les centres récréatifs et les programmes offerts par les écoles, les collèges et cégeps, et les universités.

Le stade Vie active vise aussi à garder les athlètes ayant pris leur retraite au sein du système sportif, dans des rôles de soutien. Ces athlètes représentent un soutien précieux pour les nouvelles générations d’athlètes et de participants, en tant qu’entraîneurs, officiels et administrateurs sportifs.

Certains tiendront même des rôles stratégiques tels que décideurs au gouvernement, commanditaires corporatifs, professionnels de la santé, éducateurs ou professionnels des loisirs.

Avec le stade Vie active, nous constatons que le sport et l’activité physique ne sont pas seulement pratiqués par les athlètes. Le stade Vie active démontre que le sport et l’activité physique joue un rôle crucial dans la promotion du bien-être chez tous les Canadiens, et veille à la santé de nos communautés et du pays tout entier.

Éléments à considérer au stade Vie active

  • Accueillir des participants de tout âge.
  • Transposer l’expérience sportive dans les habiletés sociales.
  • Offrir un environnement positif afin d’encourager l’activité physique pour la vie.
  • Offrir une programmation communautaire continue pour tous les âges et toutes les capacités.
  • Assurer un équilibre entre la participation et la compétition.
  • Offrir des programmes pour les athlètes ayant un handicap.
  • Offrir des occasions de passer d’un sport à l’autre. Par exemple, un gymnaste qui devient un skieur acrobatique, un sprinteur qui se lance en bobsleigh, ou encore un joueur de baseball de 12 ans qui découvre le canotage.
  • Offrir des occasions de passer d’un aspect du sport à un autre. Par exemple, un coureur de moyenne distance qui devient un guide pour les coureurs ayant une déficience visuelle ou encore un cycliste en tandem aux Jeux paralympiques.
  • Offrir des occasions de passer du sport compétitif à des activités récréatives telles que la randonnée et le vélo.
  • Offrir des occasions de passer du sport hautement compétitif au sport compétitif à long terme par le biais de compétitions de groupe telles que les Masters Games.
  • Offrir des occasions aux athlètes compétitifs ayant pris leur retraite de passer à une carrière reliée au sport telle qu’entraîneur, officiel, administrateur sportif, dans des petites entreprises ou dans les médias.
  • Offrir des occasions aux athlètes ayant pris leur retraite de passer du sport compétitif au bénévolat en tant qu’entraîneurs, officiels ou administrateurs.